CAP Chocolatier - EISF
VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ET RECEVOIR UNE PRÉSENTATION DÉTAILLÉE ?     06 70 77 33 60 contact@eisf.fr

AVEC L’EISF, MAITRISEZ LES SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS DU CHOCOLAT, DEVENEZ CHOCOLATIER DIPLÔMÉ DU CAP CHOCOLATIER CONFISEUR.

La formation CAP Chocolatier à distance 100% digitale

Amateur ou en reconversionvous cherchez des cours de pâtisserie pour apprendre à maîtriser toutes les techniques du chocolat ? Vous cherchez une formation pour préparer et réussir le CAP Chocolatier Confiseur en candidat libre ? Vous cherchez une formation souple est modulable ?

L’EISF, organisme de formation référencé, vous propose la formation qui répond à vos attentes !

Le CAP Chocolatier Confiseur avec l’EISF c’est une formation 100% digitale et 100% qualité, pour réussir à votre rythme le premier diplôme de chocolatier : le CAP Chocolatier Confiseur

Un diplôme reconnu par l’état et les professionnels et inscrit au RNCP.

De multiples possibilités de financement : CPF, Pôle Emploi, Région, CPF de transition, entreprises, ou vous en plusieurs fois sans frais.

COURS N°1 : LES ŒUFS EN CHOCOLAT

En validant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter.

Formez-vous en ligne avec l'EISF et réussissez votre CAP Chocolatier Confiseur !

95% de réussite aux examens ! Ne perdez pas de temps, inscrivez-vous dès maintenant !

Les modalités de la formation CAP Chocolatier

Vous pouvez vous inscrire à tout moment à la formation CAP Chocolatier de l’EISF. L’inscription se fait en ligne. Vous pouvez choisir de payer en plusieurs fois sans frais supplémentaires.

Une fois inscrit, vous avez accès immédiatement à la plateforme pédagogique de l’EISF, à l’ensemble des supports pédagogiques, à votre tuteur et à la communauté d’apprenants.

Cet accès est ouvert pendant 18 mois. Vous travaillez à votre rythme. Des parcours type sont à votre disposition pour vous aider dans votre organisation.

Toutes les recettes ont été réalisées à domicile. Elles sont donc adaptées à un apprentissage à distance. Vous réalisez chez vous de délicieux bonbons fourrés, œufs en chocolat, nougat, gianduja, guimauve, entremets au chocolat…

Une formation complète adaptée à vos besoins

→ Une formation complète pour apprendre les bases du travail du chocolat et de la confiserie, théorie et pratique.

→ Une inscription en ligne, à tout moment dans l’année, sans condition de diplôme.

→ Un accès à la plateforme pédagogique pendant 18 mois à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

→ Une application smartphone qui permet d’avoir accès aux contenus de la plateforme pendant 9 jours sans connexion internet.

→ Compter environ 500 heures de travail pour maîtriser les techniques du chocolat (bonbons, décors, entremets, confiserie simple) et prévoir des stages en confiserie pour manipuler le sucre chauffé.

→ Compter environ 100 heures pour préparer les épreuves générales de français, d’histoire-géographie, de sciences si vous n’avez pas déjà un diplôme au moins de niveau V (CAP et plus)

→ Des conventions de stage disponibles tout au long de votre parcours. Les stages ne sont pas obligatoires mais vivement conseillés.

→ Une formation qui peut faire l’objet d’une prise en charge par Pôle Emploi, le CPF, le CIF, le plan de formation des entreprises

→ La possibilité de résilier sans frais les 14 premiers jours mais aussi tout au long de la formation sous réserve d’un paiement minimum.

FORMATIONS DIPLÔMANTES

Des diplômes d’état officiels de l’Éducation Nationale reconnus et exigés par les professionnels.

95% de RÉUSSITE

Résultats des
CAP boulanger et
CAP pâtissier en 2017
et 2018.

SOUPLESSE & LIBERTÉ

Formez-vous où vous voulez, quand vous voulez, partout dans le monde, en 6 mois, en 1 an, en 2 ans.

BUDGET MAÎTRISÉ

Des formations jusqu’à 6 fois moins chères qu’en présentiel.

 

TUTORAT PERSONNALISÉ

Un seul et même tuteur pour vous suivre pendant toute la durée de votre formation.

CERTIFICATION

Diplômes inscrits au RNCP, financement possible par le CPF, Pôle Emploi, les entreprises…

La plateforme pédagogique de CAP Chocolatier

Une fois inscrit, vous avez accès immédiatement à la plateforme pédagogique de l’EISF à partir d’une connexion internet sur votre ordinateur, votre tablette ou l’application mobile.

Votre espace de travail se compose :

34 vidéos complètes des recettes et techniques de chocolaterie et confiserie : bonbons chocolat fourrés, trempés, retournés, moulages, guimauve, pâtes de fruit, nougat…

→ De pas-à-pas pour faire et refaire toutes les recettes

36 cours théoriques avec des quiz et des QCM : cours sur le cacao, sur les états du sucre, analyse sensorielle, hygiène et sécurité…

→ Un livret de recettes à imprimer

→ Des conventions de stage pour pouvoir travailler le sucre chauffé en confiserie

→ Tous les sujets des CAP précédents pour vous entrainer

→ Un tuteur dédié qui vous suit pendant toute votre formation

→ Un forum et des blogs animés par les nombreux échanges entre apprenants.

Le contenu de la formation CAP Chocolatier

L’EISF vous propose un parcours pédagogique complet qui couvre l’ensemble du programme de l’Education Nationale établi pour préparer le CAP chocolatier confiseur.

Seules les recettes avec du sucre chauffé sont à travailler en entreprise pour des raison d’équipements et de sécurité. La formation est ponctuée par les validations des travaux pratiques et des cours théoriques et par un CAP Blanc qui vous invite à réaliser l’ensemble d’une commande de chocolaterie-confiserie en 12h réparties sur 2 jours et à répondre à quelques questions à l’oral par téléphone.

Liste des savoirs et des savoir-faire du chocolat

LES TECHNIQUES DU CHOCOLAT

Le tempérage du chocolat noir
Le tempérage du chocolat Blanc
Le tempérage du chocolat au lait
Le tempérage au beurre Mycryo
Le trempage
Le moulage
L’impression du chocolat
Le glaçage

LES BONBONS ET LES DÉCORS

Bonbons moulés
Bonbons moulés imprimés
Bonbons trempés glissés
Bonbons trempés retournés
Truffes au chocolat
Cigarettes
Copeaux
Triangles
Plumes
Disques
Rectangles
Carrés
Décors au cornet
Décors imprimés
Décors sur papier bulle

LES MASSES ET LE TRAVAIL DU SUCRE 

La ganache
Le nougat
Le praliné
La pâte d’amandes
Le gianduja
Ganache caramel au beurre salé
Guimauve
Nougatine
Pâte de fruits
Sirops et caramels

 

Biscuits, pâtes et crème

Biscuit joconde
Biscuit cuillère
Genoise
Macaron
Pâte sucrée
Crème anglaise
Crème bavaroise
Crème au beurre
Mousse au chocolat
Crème chantilly au chocolat 

Les savoir-faire

Peser
Abaisser
Réaliser un pré-mélange
Faire foisonner
Monter une pâte à bombe
Réaliser un sirop de sucre
Ecrire au cornet
Manier la poche à douille
Glacer
Macaronner
Mouler
Tremper

Programme de la formation CAP Chocolatier Confiseur

Module 1 : Le tempérage du chocolat – 15 heures

2 travaux pratiques préparatoires

Maîtriser les températures de travail du chocolat noir, du chocolat au lait et du chocolat blanc   

Module 2 : Les masses – 44 heures

6 travaux pratiques préparatoires

Maîtriser les bases des bonbons en chocolat      

Module 3 : Le moulage – 45 heures

8 travaux pratiques

Validation par le tuteur à partir des photos d’étapes des recettes

Maîtriser les techniques de réalisation des bonbons moulés dans le respect des règles d’hygiène et de la bonne utilisation des moules

Module 4 : Le trempage – 45 heures

4 travaux pratiques

Validation par le tuteur à partir des photos d’étapes des recettes

Maîtriser les techniques de réalisation des bonbons trempés selon les 2 méthodes

Module 5 : Les décors – 20 heures

4 travaux pratiques

Validation par le tuteur à partir des photos finales

Maîtriser la réalisation des décors en chocolat noir, chocolat blanc, chocolat coloré            

Module 6 : Les entremets – 45 heures

5 travaux pratiques

Validation par le tuteur à partir des photos d’étapes des recettes

Maîtriser les techniques du pâtissier pour fabriquer des entremets à base de chocolat    

Module 7 : Le sucre – 40 heures

5 travaux pratiques

Validation par le tuteur à partir des photos d’étapes des recettes

Maîtriser les états du sucre et son utilisation dans différentes recettes

Module 8 : Histoire et géographie du cacao – 15 heures

3 cours théoriques

Evaluation par quiz

Connaître l’univers du cacao, son histoire, sa production son économie.       

Module 9 : Matières premières – 25 heures

9 cours théoriques

Validation par quiz

Connaître les matières premières utilisées en chocolaterie et confiserie, leurs propriétés et les conditions de leur utilisation

Module 10 : Sciences appliquées – 20 heures

4 cours théoriques

Validation par quiz

Connaître les bases de la nutrition, de la diététique et de l’hygiène   

Module 11 : Hygiène et prévention – 20 heures

4 cours théoriques

Validation par quiz

Connaître les principales mesures d’hygiène et de prévention des accidents et maladies du travail

Module 12 : Culture professionnelle – 30 heures

9 cours théoriques

Validation par quiz

Connaître les bases historiques et artistiques du métier, le vocabulaire professionnel, l’organisation de la production, la commercialisation.

Module 13 : Gestion appliquée – 25 heures

6 cours théoriques

Validation par quiz

Connaître les bases de la gestion comptable et sociale, ainsi que l’environnement juridique des entreprises

Examens blancs – 11 heures

2 journée de production en condition d’examen : respect des conditions de temps et des thèmes, réalisation et correction. 

Stages en entreprise – 6 mois maximum

Découvrir l’environnement de travail dans un laboratoire de chocolaterie confiserie, utiliser les matériels professionnels, participer à la production et travailler le sucre chauffé.

 

TOTAL            400 HEURES

 

 

Vous souhaitez faire de votre passion votre métier ?

Prenez quelques minutes pour faire le point sur votre situation en échangeant avec notre équipe.

Devenir Chocolatier

Le Chocolatier travaille le chocolat, le confiseur le sucre. Le chocolat reste une valeur refuge, notamment en France où la consommation ne cesse de croitre.

Vous voulez ouvrir une chocolaterie, améliorer le travail du chocolat dans votre pâtisserie, créer un secteur spécifique autour du chocolat dans votre boulangerie-pâtisserie, lancer votre petite entreprise de chocolat e-commerce ou simplement fabriquer vos propres bonbons ? Vous avez raison !

Notre conseil : se former. La formation est une chance. Elle permet de préparer sa reconversion ou d’approfondir sa passion.

Pour utiliser le terme chocolatier, il est obligatoire d’obtenir son diplôme de CAP. Ce diplôme est une garantie pour votre employeur, mais aussi pour vos clients et une nécessité pour la banque qui soutiendra votre projet.

Devenir chocolatier, c’est être passionné, créatif et gourmet. Le travail du chocolat est un véritable travail d’artiste. C’est aussi être attentif au choix des matières premières, adroit dans l’exécution de ses gestes, minutieux dans la maîtrise des variations de température, rigoureux dans la réalisation des recettes, respectueux de l’hygiène.

Le métier de Chocolatier Confiseur

Un potentiel de développement important :

→ En 30 ans, la consommation de chocolat des français a progressé de 30% et celle de confiserie de 20%.

→ Le chocolat reste un produit refuge pour les consommateurs.

9e rang mondial en consommation de chocolat / 12e rang mondial en consommation de confiserie

Chiffre d’affaires du secteur en croissance de 28% entre 2010 et 2015.

 

L’organisation du marché :

85% des ventes de chocolat en grandes surfaces

15% des ventes chez les artisans haut de gamme (titulaires du CAP) et les réseaux sous enseigne (Léonidas, Jeff de Bruges, de Neuville…)

 

400 artisans chocolatiers-confiseurs souvent aussi pâtissiers

4000 chocolatiers sous enseigne qui assurent uniquement la distribution des chocolats

 

Les recettes de l’activité

La vente de chocolats est prédominante 65% du chiffre d’affaires / La confiserie représente 35% du chiffre d’affaire.

Une activité saisonnière : 20% du chiffre d’affaires à Pâques et 30% du chiffre d’affaires à Noël.

 

Prix des chocolats

Entre 50 à 70€ le kilo chez un artisan (titulaire du CAP)

Entre 30 et 40€ le kilo dans un réseau sous enseigne

 Source : www.jesuisentrepreneur.fr

Le diplôme de CAP Chocolatier

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle CAP est un diplôme délivré par le ministère de l’Education Nationale. Comme pour le baccalauréat, les épreuves ont lieu chaque année au mois de juin. Les inscriptions se font directement sur le site de votre académie entre la mi-octobre et la mi-novembre. Vous passez les épreuves dans le centre d’examens à proximité de votre domicile. Les apprenants qui possèdent déjà un diplôme de CAP Pâtissier sont dispensés de l’épreuve théorique « Approvisionnement et Stockage »

L’examen du CAP Chocolatier Confiseur se compose de deux types d’épreuves :

→ Les matières générales (français, sciences, histoire géographie). Les apprenants qui justifient d’un diplôme d’un niveau au moins équivalent au CAP peuvent bénéficier d’une dispense de ces épreuves.

→ Les matières professionnelles : théorie et pratique. Au cours de l’épreuve pratique, vous devez présenter à l’oral un des produits confectionnés.

Comment s'inscrire au CAP Chocolatier en candidat libre ?

L’inscription à l’examen du CAP Chocolatier confiseur s’effectue entre le 15 octobre et le 15 novembre.

Les épreuves ont lieu en mai-juin de l’année suivante.

 

INSCRIPTION AUX ÉPREUVES EN QUALITÉ DE CANDIDAT LIBRE

 

→ QUAND ?

L’inscription s’effectue au rectorat de votre académie, entre le 15 octobre et la 15 novembre.

Attention !! Les dates et les modalités peuvent varier d’une académie à l’autre. L’EISF veille à vous fournir toutes les informations en temps utile pour que vous ne ratiez ni le jour, ni l’heure de clôture.

 → DOCUMENTS UTILES

  • La copie de votre carte nationale d’identité ;
  • Si vous demandez une dispense des matières générales (français, histoire géo, sciences), préparez la photocopie de votre de CAP, BEP, Baccalauréat ou autre diplôme ;

Seuls sont pris en compte les diplômes de niveau égal ou supérieur au CAP.

Pour les diplômes étrangers, nous vous invitons à prendre contact avec votre rectorat pour demander une équivalence de votre diplôme.

 → COMMENT ?

  1. Vous devez choisir « forme globale » si vous le passez en candidat libre pour la 1ère fois (forme progressive c’est pour ceux qui ne veulent passer que certaines unités, comme quand on veut garder le bénéfice des écrits d’une année précédente par exemple)
  2. Une fois inscrit, votre académie vous envoie par mail une confirmation d’inscription à imprimer et à retourner signée avec les pièces justificatives demandées. Vous pouvez apporter des modifications à votre pré-inscription en les signalant en rouge sur le document. Après l’envoi de cette confirmation, aucune modification ne sera acceptée.

ATTENTION, les délais sont courts et les dates sont strictes alors ne négligez pas ce point là, sous peine de voir votre inscription annulée.

 

→ VOTRE ACADEMIE

L’académie est la circonscription administrative de l’éducation nationale. 

La France est répartie en 30 académies :26 académies métropolitaines + quatre académies d’outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion

Chaque académie correspond à une région, sauf en Île-de-France, Rhône-Alpes et  Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les autres collectivités d’outre-mer disposent d’un vice-rectorat ou de services de l’éducation nationale.

Les épreuves du CAP Chocolatier

Comment se déroule l’examen et les épreuves du CAP Chocolat  (Ministère de l’Education Nationale – Référentiel du CAP Chocolatier)

 L’examen du CAP Chocolatier comporte des épreuves professionnelles et des épreuves générales.

Les titulaires d’un diplôme de CAP ou plus peuvent être dispensés des épreuves générales (voir le tableau en fin de page).

LES ÉPREUVES PROFESSIONNELLES DU CAP CHOCOLATIER

I – Approvisionnement et stockage                   

Epreuve écrite 2 heures – Coefficient 2

Finalités et objectifs de l’épreuve

Les activités relatives à cette épreuve consistent à :

– Compléter une fiche technique au niveau des ingrédients manquants et établir un bon de commande à l’aide des documents fournis

– Enoncer des connaissances relatives à l’environnement technologique, scientifique, économique et juridique.

 Déroulement de l’épreuve

L’épreuve écrite comporte deux parties.

Une partie d’une durée de 30mn noté sur 6 points durant laquelle il est demandé :

  • De compléter une fiche technique au niveau des ingrédients manquants ;
  • D’établir un bon de commande de l’aide de documents fournis : fiche de stock, fiche technique et commande client.

Une deuxième partie de 1h30, notée sur 14 points qui porte sur les connaissances technique, scientifique et économique et juridique.

Critères d’évaluation

L’évaluation porte principalement sur l’exactitude :

  • Des informations portées, la conformité du bon de commande et la présentation des documents renseignés ;
  • Des connaissances relatives à l’environnement technologique, scientifique, économique et juridique.

 II – Vie sociale et professionnelle (épreuve intégrée à celle de production)                                                                 

Epreuve écrite 1 heure – Coefficient 1

Finalité et objectifs de l’épreuve

L’épreuve de la vie sociale et professionnelle évalue des connaissances et des compétences du référentiel et s’appuie plus particulièrement sur la mise en œuvre d’une démarche d’analyse de diverses situations.

 Déroulement de l’épreuve

L’évaluation de la vie sociale et professionnelle est intégrée à l’épreuve production et valorisation des fabrications de chocolaterie….

 Critères d’évaluation

Le sujet comprend une ou plusieurs questions sur chacune des cinq parties du programme théorique : culture technologique et professionnelle, matières premières, sciences appliquées, connaissance de l’entreprise et de son environnement économique, juridique et social, communication.

Pour ce qui concerne la partie relative à l’individu au poste de travail, l’évaluation privilégie l’identification et le repérage des risques professionnels ainsi que la sélection des mesures de prévention.

L’évaluation inclut obligatoirement l’un des risques communs à tous les secteurs professionnels : risques liés à l’activité physique, risques liés à la charge mentale, risques liés au bruit.

II bis – Production et valorisation des fabrications de chocolaterie, confiserie et pâtisserie spécialisée à base de chocolat

Epreuve pratique 11 heures – Coefficient 14

Finalités et objectifs de l’épreuve

L’épreuve permet de s’assurer que le candidat est capable de :

  • Réaliser sous forme de dessin la pièce commerciale à fabriquer ;
  • Préparer son poste de travail ;
  • Réaliser des produits de chocolaterie, confiserie et de pâtisserie spécialisée à base de chocolat dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ;
  • Présenter et valoriser les produits fabriqués ;
  • Enoncer des connaissances relatives à l’environnement technologie, scientifique, économique et juridique.

Déroulement de l’épreuve

L’épreuve pratique comporte trois phases d’évaluation :


une première partie écrite d’1 heure pendant laquelle le candidat réalise le dessin de se pièce commerciale (1 point)

  • une deuxième partie d’une durée de 9 heures 30 min pendant laquelle le candidat réalise des produits de chocolaterie confiserie (13 points) ;

  • une troisième partie orale d’une durée de 30 min pendant laquelle le candidat présente et valorise l’un des produits réalisés, choisi par le jury (6 points). 
Le jury pose également des questions sur l’environnement technologique, scientifique, économique et juridique.

Comment se déroule l’épreuve pratique le jour du CAP (la vie sociale et professionnelle est une épreuve écrite à part)

L’épreuve pratique se déroule en 2 jours de 5h30 d’évaluation

1er jour : Réalisation du dessin de la pièce commerciale 1h

                       Réalisation de toutes les préparations de la commande 4h30 avec 30mn de pause déjeuner

2e jour : Finalisation de toute la commande : trempage des chocolats, montage de l’entremets, démoulage et assemblages…  5h30 avec 30mn de pause déjeuner.

Critères d’évaluation

L’évaluation porte sur :

  • –  la réalisation, sous forme de dessin, de la pièce commerciale à fabriquer (esthétisme, créativité, harmonie des formes et des couleurs…) et la préparation du poste de travail dans le respect des règles ergonomiques ;
  • –  la réalisation de produits de chocolaterie, confiserie et pâtisserie spécialisée à base de chocolat dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ;
  • –  la présentation et la valorisation des produits fabriqués dans une situation simple de démonstration ;
  • –  l’exactitude des connaissances relatives à l’environnement technologique, scientifique, économique et juridique ;

 

 Contenu de l’épreuve pratique de 9h30

Préparation du poste de travail

0,5 point

Réalisation de produits de chocolaterie :
– à partir d’une ou plusieurs couvertures fondues, réaliser une mise au point (technique au choix du candidat)

1 point

Réalisation d’une masse de base parmi : – praliné
– pâte d’amande
– gianduja

– ganache
La masse sera utilisée soit pour le trempage, soit pour les bonbons moulés.

2 points

Trempage de 30 intérieurs fournis par le centre, réalisé́ selon deux techniques obligatoires :
– 15 intérieurs méthode glissée
– 15 intérieurs méthode retournée

1,5 point

Mouler d’une plaque de bonbons, garnir, obturer et présenter

1 point

Réalisation d’un moulage simple présenté́ recto verso

1 point

Réalisation d’une pièce commerciale simple de 400 g maximum sur l’un des thèmes suivants : Halloween, Noël, Carnaval, Saint Valentin, Pâques, 1er avril, Fête des mères, Fête des pères, Fête de la musique

2 points

Réalisation d’un des produits de confiserie parmi :

– caramels simples, candi
– pâtes de fruits, fondants
– nougat, nougatines (détaillage d’intérieurs)

– guimauves, fruits déguisés

2 points

Réalisation d’un produit choisi par le candidat en confiserie de sucre ou de chocolat

1 point

Réalisation d’une pâtisserie spécialisée à base de chocolat : un entremets au chocolat mis en valeur par un décor à dominante chocolat [fond(s) fourni(s) par le centre]

1 point

Total

13 points

LES ÉPREUVES GÉNÉRALES COMMUNES À TOUS LES CAP

  • Français et Histoire-Géographie Coefficient 3

Finalité et objectifs de l’épreuve : Elle permet d’apprécier les qualités de lecture et d’analyse de textes documentaires ou fictionnels, la qualité d’organisation des informations et d’argumentation, la qualité d’expression et de communication à l’oral et à l’écrit, en particulier la maîtrise de la langue française.

Déroulement de l’épreuve :

  • 1 épreuve écrite de français de 2h sur notée sur 10 points

A partir d’un texte de fiction, le candidat répond par écrit à des questions de vocabulaire et de compréhension. Il rédige ensuite un texte en prenant soin de respecter les consignes.

  • 1 épreuve orale d’histoire-géographie de 15mn notée sur 10 points

A partir de thèmes donnés pendant l’année de préparation, le candidat constitue 2 dossiers, l’un en histoire, l’autre en géographie, comprenant chacun des documents de nature variée (texte, images, tableaux, cartes…) et une brève analyse de la problématique abordée. L’examinateur choisit l’un ou l’autre des 2 dossiers pour que le candidat le présente et réponde à ses questions.

  • Mathématiques – sciences Coefficient 2

Finalité et objectifs de l’épreuve : Elle permet d’apprécier les aptitudes des candidats à mobiliser leurs savoirs dans une situation liées à la profession ou à la vie courante, de vérifier leur aptitude à résoudre correctement un problème, à justifier les résultats obtenus, d’apprécier leur aptitude à rendre compte par écrit.

 Déroulement de l’épreuve : (calculatrice autorisée)

  • 1 épreuve écrite de mathématique d’une heure, notée sur 10 points

Le sujet comporte plusieurs exercices de calcul, de probabilité, rapportés à des situations de la vie courante ou professionnelle.

  • 1 épreuve de physique-chimie d’une heure, notée sur 10 points

Le sujet comporte un ou deux exercices se rapportant à un texte ou un schéma décrivant une expérience ou un protocole opératoire. Le candidat doit répondre aux questions pour montrer ses connaissances, ses capacités à relever des observations pertinentes, à organiser les observations et à en déduire une interprétation.

Le sujet comporte également des exercices sur une ou plusieurs grandeurs. Le candidat répond aux questions pour monter qu’il connait le vocabulaire approprié, les symboles, les grandeurs, les unités et les ordres de grandeur de ces valeurs.

  • Education physique et sportive Coefficient 1

Les candidats libres ou isolés sont dispensés de droit de cette épreuve. Ne pas oublier de l’indiquer dans le formulaire de pré-inscription.

  • Epreuve facultative de langue durée 20mn / préparation 20mn

L’épreuve consiste en un entretien oral à partir d’un texte ou d’une image que le candidat peut préparer durant sa formation.

Vous hésitez ? Vous voulez des témoignages ?

Rendez-vous dès maintenant sur la page Facebook de l'EISF pour retrouver tous les avis.

L’équipement professionnel du Chocolatier

La formation est conçue pour que vous puissiez réaliser toutes les recettes chez vous.

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de transformer sa cuisine en chocolaterie.

L’idéal est de disposer d’une petite tempéreuse pour maintenir le chocolat tempéré à bonne température. Des gants alimentaires sont indispensables pour ne pas laisser de trace sur les bonbons.

Le jour de l’épreuve pratique du CAP, vous devez venir avec votre tenue professionnelle et une mallette de petits ustensiles.

Il est préférable d’utiliser du chocolat de couverture (Valhrona, Du Barry, Weiss…) . Vous pouvez l’acheter en magasin spécialisé ou sur internet.

L’EISF négocie des partenariats avec des fournisseurs pour vous faire bénéficier des meilleurs tarifs. Pour accéder à la boutique de l’EISF vous devez être apprenant chez nous.

La liste de l'équipement du Chocolatier Confiseur

Équipement de base

 

Thermomètre
3 Fourchettes à chocolat – 2 dents, 3 dents, ronde
Triangle
Peigne à chocolat
Couteau de tour
Couteau d’office
Douilles / 6 – 8 – 10
Maryse
Louche Corne
Fouet
Spatule
Truelle
Palette coudée
Rouleau
Feuille silpat 

Équipement complémentaire 

Règle aluminium
Bicyclette
Minuteur
Un robot batteur avec une feuille et un fouet pour la chantilly et les entremets
Une balance électronique
Des moules à bonbons en plexiglass
1 à 2 plaques de cuisson adaptées à votre four (en général 30×40)
1 plaque de plexiglass
1 feuille silpat
1 plaque de marbre ;
1 tempéreuse pour garder le chocolat à la bonne température de travail
2 ou 3 culs de poule ou saladiers
Un four ménager de préférence avec chaleur tournante pour les entremets

Tenue professionnelle
A avoir pour vos stages et le jour de l’examen du CAP Chocolatier-confiseur

  • 1 veste professionnelle
  • 1 tablier
  • 1 toque
  • 1 pantalon professionnel
  • 1 paire de chaussures de sécurité antidérapantes 

Pour ne rien rater de l'actualité de l'EISF, c'est ici !

Info, recettes, nouveautés,… restez connectés !

Pour être contacté, échanger avec nos équipes et recevoir des informations par mail, laissez-nous vos coordonnées en remplissant le formulaire ci-dessous :

COMMENT CONTACTER L'EISF ?

Par courrier :
EISF - 11, rue de Lourmel - 75015 PARIS

Par téléphone : 06 70 77 33 60

Par mail : contact@eisf.fr

Si vous souhaitez être contacté, remplissez le formulaire ci-contre.

×
CONTACTEZ-NOUS !

CONTACTEZ-NOUS !

×
CONTACTEZ-NOUS !